Modèle:Focus/45

De Catallaxia
Révision datée du 19 octobre 2007 à 10:24 par Copeau (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Royer.gif
Pierre-Paul Royer-Collard, auteur libéral classique

Pour Royer-Collard, la raison conseille d'accorder la monarchie à une partie de l'héritage révolutionnaire. Il pense que la France a besoin d'un pouvoir fort qui ne peut être une assemblée ou un homme sous peine de tyrannie.

Il critique la vision rousseauiste de souveraineté populaire car celle-ci impliquerait l'absence de barrière au pouvoir. Il critique également Montesquieu : ce n'est pas la séparation des pouvoirs qui est souhaitable, c'est leur limitation.

L'autorité doit reposer en le roi. Royer-Collard se méfie du danger pour le roi du système parlementaire : il assigne à l'assemblée, qui ne serait pas représentative, le rôle d'auxiliaire du roi et non de rivale.