catallaxia:Focus

De Catallaxia

[modifier]semaine 1

Aron.gif
Raymond Aron, auteur libéral de gauche et libéral classique

Fasciné par le phénomène politique («l'art le plus haut», comme il disait), Aron a souvent recherché la synthèse et l'équilibre là où d'autres pensent qu'ils sont malheureusement impossibles. C'est ce qui fait de lui à la fois un penseur incontournable et un penseur d'une époque bien déterminée, celle de tous les totalitarismes.

[modifier]semaine 2

Jouvenel.gif
Bertrand de Jouvenel, auteur Libéral classique

Outre son analyse, l'une des plus pertinentes connues, de la montée progressive, au fil des siècles, du Pouvoir totalitaire, le politologue, économiste et prospectiviste français Bertrand de Jouvenel fut, dès 1957, l'un des premiers sinon le premier à avoir lancé l'expression d'"écologie politique" dans le sens qui lui est actuellement conféré et à avoir proposé que l'économie politique s'intègre dans cette discipline plus vaste et plus fondamentale.

[modifier]semaine 3

Hoppe.gif
Hans-Hermann Hoppe, auteur anarcho-capitaliste et Libéral conservateur

Hoppe a créé une surprenante variante des Autrichiens. En effet, pour lui, en absence d'idéal anarcho-capitaliste, il accepte comme moindre mal la monarchie. Il soutient que celle-ci est supérieure à la démocratie parce que le Roi, en sa qualité de propriétaire ultime du royaume, est plus incité à protéger le territoire et ses habitants que le président d'une république, dont les incitants s'achèvent à la fin de son mandat. Car, pour Hoppe, l'élu démocratique diffère du monarque non élu par une préférence temporelle tournée davantage vers le présent, de là une consommation plus rapide des ressources confisquées par l'impôt

[modifier]semaine 4

Boetie.gif
Étienne de La Boétie, auteur précurseur

Écrit par un auteur à peine sorti de l’adolescence, le Discours de la servitude volontaire a confirmé jusqu’à nos jours sa réputation d’être, de tous les ouvrages jamais parus, le plus radical, au sens où l’entend Marx : « Être radical, c’est prendre les choses par la racine, et la racine, pour l’homme, c’est l’homme lui-même. » Aucun livre n’a sans doute suscité, par sa singularité, autant de réticences, avouées ou tacites. Interdit par toutes les dictatures, tenu à l’écart des grandes traditions culturelles, ravalé à un simple et brillant exercice de style, réédité le plus souvent dans la langue abrupte du XVIe siècle, qui en rend la lecture malaisée, et, par-dessus tout, approuvé par des lecteurs que leur adhésion intellectuelle n’induit pas pour autant à s’affranchir de toute tyrannie, le texte d’Étienne de La Boétie, pertinent depuis plus de quatre siècles, ne cesse de gagner en importance en raison du désarroi de notre époque, où le sort des individus relève d’une détermination personnelle plus que d’un pouvoir souverain ou d’instances providentielles, désormais tombés en désuétude.

[modifier]semaine 5

Turgot.png
Anne Robert Jacques Turgot, auteur minarchiste

Pour Turgot, « le droit de se procurer, par son travail et par l'usage légitime de ses propriétés, les moyens de subsistance... ne peut être sans injustice, Ôté à personne » (1774). Selon lui, droit de propriété et droit de travailler sont en intime connexion. C'est même le droit de travailler qui constitue une « propriété » naturelle et la première des propriétés de l'homme individuel. Et c'est à ce titre (ce n'est ni un droit « royal » ni un droit « social ») qu'il implique le droit naturel de propriété.

[modifier]semaine 6

Rand.gif
Ayn Rand, auteur minarchiste

L’Objectivisme est la philosophie d’Ayn Rand (1905-1982) qui, née en Russie et exilée aux Etats-Unis en 1926, devint d’abord scénariste à Hollywood, puis romancière (La Source Vive, Atlas Shrugged, vendu à 9 millions d’exemplaires) et essayiste. L’Objectivisme est vue comme un sectarisme, une philosophie moralisatrice par sa volonté d’imposer un mode de conduite aux individus et Ayn Rand comme un Sartre à l’envers. Tout cela est faux, chassez vos idées reçues sur la vertu d’égoïsme.

[modifier]semaine 7

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 8

Stirner.png
Max Stirner, auteur anarchiste

Il est considéré comme un des fondateurs de l'anarchisme et de l'existentialisme, et particulièrement de l'anarcho-individualisme, bien qu'il ait lui-même toujours nié que sa philosophie puisse contenir une telle position. Certains le considèrent comme un précurseur de Nietzsche, avec lequel il a certains points communs, de même qu'avec les libertariens ou les objectivistes. Le nationalisme, l'étatisme, le libéralisme (sous sa forme classique et étatiste), le socialisme, le communisme ou encore l'humanisme sont dénoncés comme des superstitions. Il rejette aussi bien le libéralisme politique qui implique, selon lui, une soumission à l'État, que le socialisme qui subordonne l'individu à la société.

Partisan de l'égotisme, il oppose la société coercitive à l'association libre.

[modifier]semaine 9

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 10

Buchanan.gif
James Buchanan, auteur libéral classique

Prix Nobel d'Économie en 1986, pour le développement de la théorie du choix public, Buchanan défendait initialement des idées socialistes. Fondateur du Public Choice, Buchanan montre que les individus se comportent de la même façon sur les marchés et dans la vie politique. Les hommes politiques, les électeurs et les administrations agissent en fonction de leur propre intérêt et non de l'intérêt public.

Il est par ailleurs le fondateur de la théorie du Léviathan fiscal : l'Etat recherche toujours à maximiser ses recettes fiscales ; seule la concurrence fiscale permet d'y remédier.

[modifier]semaine 11

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 12

Guyot.png
Yves Guyot, auteur libéral classique

Disciple de Turgot, de Jean-Baptiste Say et de Frédéric Bastiat, l'économiste et publiciste Yves Guyot (1843-1928) a aussi été, dans le sillage de son mentor Léon Gambetta, l'une des grandes figures républicaines de la IIIe République. Député radical de Paris et pendant trois ans ministre des Travaux publics, puis rédacteur en chef du célèbre Journal des Economistes et président de la Société d'Économie politique, il participa activement à tous les grands débats publics de son époque -- où il intervint autant en libre penseur partisan de la séparation de l'Eglise et de l'Etat et en dreyfusard de la première heure, qu'en farouche partisan de la liberté économique sous toutes ses formes.

[modifier]semaine 13

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 14

Friedman.gif
Milton Friedman, auteur libéral classique

Défenseur du libre marché, Friedman est le membre le plus éminent l'École de Chicago. Cette notoriété lui vient, en grande partie, de ses écrits, faciles à lire par monsieur tout le monde. Monétariste "de toute la vie", il s'oppose au keynésianisme au moment où celui-ci connaît son apogée dans les années cinquante et soixante et propose de résoudre les problèmes d'inflation en limitant à un taux constant la croissance de l'offre monétaire. L'ouvrage Capitalisme et liberté (1962) est considéré par certains comme le plus provocateur des livres en économie. En 1976, il reçoit le Prix Nobel d'Économie.

[modifier]semaine 15

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 16

Bastiat.gif
Frédéric Bastiat, auteur Minarchiste

Économiste et pamphlétaire, élu député des Landes en 1848, il n'a de cesse de combattre le protectionnisme et le socialisme, et de promouvoir le libre-échange et les droits de l'individu. Il a été la figure centrale de l'École de Paris.

Écrivain au style direct, ses écrits (articles ou pamphlets) manient les comparaisons pédagogiques et les fables satiriques, et visent à débusquer les principaux mythes ou sophismes entretenus autour de l'État. La satire de Bastiat la plus célèbre (qui vise le protectionnisme) est sa pétition au Parlement français de la part des fabricants de chandelles, qui demandent à être protégés « de la compétition ruineuse d'un rival étranger »... le soleil.

[modifier]semaine 17

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 18

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 19

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 20

Proudhon.gif
Pierre-Joseph Proudhon, auteur anarchiste

Afin de donner corps à son anarchisme, Proudhon prône un fédéralisme ambitieux : « Le contrat de fédération, dit-il, dont l'essence est de réserver toujours plus aux citoyens qu'à l'État, aux autorités municipales et provinciales plus qu'à l'autorité centrale, pouvait seul nous mettre sur le chemin de la vérité. »

[modifier]semaine 21

Guizot.gif
François Guizot, auteur Libéral conservateur

Libéral conservateur du XIXe, Guizot a mauvaise presse. On lui reproche d'avoir formulé une sorte d'ode au capitalisme sanguinaire, un « enrichissez-vous ! » qui, nous semble-t-il, n'est pas un mal en soi, et qui en plus n'est qu'une citation tronquée. Dans le cadre du régime censitaire, Guizot s'est en effet exclamé : « Enrichissez-vous par le travail et par l'épargne, et vous deviendrez électeur ! », ce qui n'est pas vraiment la même chose. Du reste, il semble qu'il ne soit même pas le véritable auteur de cette citation.

[modifier]semaine 22

Palante.png
Georges Palante, auteur anarchiste

Individualiste hors toute chapelle, Palante admirait Nietzsche et très tôt s'intéressa aux travaux de Freud. Son maître-ouvrage, La Sensibilité individualiste, constitue l'un des fondements de base de la philosophie libérale, qui, loin de l'égoïsme, défend une conception exigeante de l'individualisme.

[modifier]semaine 23

Vernon smith.gif
Vernon L. Smith, auteur anarcho-capitaliste

Vernon L. Smith est un économiste de renom, prix Nobel en 2002. Il a introduit la recherche expérimentale en laboratoire à l'analyse économique. Issu d'un milieu modeste, technicien en électrotechnique, au look de biker tatoué, santiags et queue de cheval, il découvrit progressivement le libertarianisme et notamment Ludwig von Mises. Ce fut pour lui une véritable révélation.

[modifier]semaine 24

Royer.gif
Pierre-Paul Royer-Collard, auteur Libéral classique

Chef de file des Doctrinaires, ces intellectuels opposés à la monarchie absolue et au bonapartisme, Royer-Collard a participé à la Révolution française, mais, loin de vouloir faire du passé table rase, a prôné un régime modéré, une monarchie constitutionnelle meilleure garante, selon lui, des libertés civiles et publiques.

[modifier]semaine 25

Friedman.gif
Milton Friedman, auteur libéral classique

Friedman est un économiste de renom, prix Nobel en 1976, et père de David, auteur anarcho-capitaliste. On l'associe généralement au monétarisme, mais il est aussi l'auteur du concept de revenu permanent, qui a considérablement modifié l'approche des problèmes économiques contemporains. Sa personnalité, ainsi que sa visite controversée au Chili ont fait de lui l'objet d'une intense critique. Nonobstant, son apport scientifique et son influence intellectuelle sont incontestés des spécialistes, comme le montre l'attribution de prix Nobel à lui-même puis à ses élèves ainsi que les hommages rendus après son décès, intervenu en 2006.

[modifier]semaine 26

Fumaroli.gif
Marc Fumaroli, auteur Libéral conservateur

Marc Fumaroli est un essayiste et un bretteur d'immense talent. Élu à l'Académie française en 1996, en remplacement de Ionesco, il est l'un des penseurs libéraux conservateurs les plus influents, et collabore régulièrement à la revue Commentaire. Pourfendeur de l'« Etat culturel », il développe une critique très ferme de la politique culturelle française, qui s'enracine dans le régime de Vichy, à travers André Malraux, pour atteindre son apogée avec Jack Lang.

[modifier]semaine 27

Orwell.gif
George Orwell, auteur inclassable

Orwell n'est pas que l'auteur mondialement connu de 1984. Il est aussi un socialiste déchu, qui, après avoir connu l'extrême pauvreté et la clochardise, a compris les méfaits totalitaires du socialisme, et s'est engagé dans une critique féroce du totalitarisme, via 1984 certes, mais aussi et plus encore la Ferme des animaux. Deux ouvrages disponibles sur Librairal.

[modifier]semaine 28

Spooner.gif
Lysander Spooner, auteur anarcho-capitaliste

Fils de fermier, Spooner soutient, en se fondant sur la théorie jusnaturaliste, que les individus ont des droits que seuls des contrats librement consentis peuvent limiter ; l'Etat n'étant pas fondé sur de tels contrats, il n'est pas légitime.

[modifier]semaine 29

Lepage.png
Henri Lepage, auteur minarchiste

Diplômé de Sciences-Po, Lepage décide d'enquêter sur la nouvelle pensée économique en essor aux Etats-Unis. De ce travail d'enquête approfondi sortira Demain le capitalisme (1978), dans lequel il évoque autant les travaux de Milton Friedman ou Gary Becker que, brièvement, l'anarcho-capitalisme. Son essai connaît un retentissement qui ne sera pas sans effet sur le regain d'intérêt pour le libéralisme que connaîtra la France au tournant des années 80.

[modifier]semaine 30

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 31

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 32

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 33

Hayek.gif
Friedrich A. Hayek, auteur libéral classique

Economiste d'origine autrichienne, Hayek a été un promoteur du capitalisme contre le socialisme ou toute forme d'étatisme trop entreprenante et qui ne respecterait pas la Rule of law. La trilogie des Droit, législation et liberté lui permet d'affiner son vocabulaire (catallaxie, kosmos et taxis, nomos/thesis, démarchie). Il a obtenu en 1974 le Prix Nobel d'économie.

[modifier]semaine 34

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 35

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 36

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 37

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 38

Blanqui.png
Adolphe Blanqui, auteur libéral classique

Fils d’un conventionnel, frère aîné du célèbre révolutionnaire socialiste Auguste Blanqui, Adolphe Blanqui a suivi un itinéraire politique très différent. Disciple de Jean-Baptiste Say, il s'est fait le chantre de l'industrialisme, à l'instar de Charles Comte ou Charles Dunoyer. Blanqui s'est inquiété de l'émergence des idées socialistes et de leurs conséquences sur les ouvriers eux-mêmes qui, selon lui, ont été les premiers à pâtir de cette pensée "révolutionnaire". Il s'est également érigé contre le protectionnisme industriel. Toutefois, pour lutter contre la précarité dans laquelle se trouvent les ouvriers français, Blanqui propose une intervention de l'Etat dans certains domaines très précis.

[modifier]semaine 39

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 40

Acton.png
Lord Acton, auteur libéral classique et libéral conservateur

Pour Lord Acton, l'histoire est un processus orienté par la liberté humaine. La défense de celle-ci est d'ordre moral: si le pouvoir politique s'arroge le droit de commander aux hommes leurs actes, il les prive de leur responsabilité. Par ailleurs, Acton estime que la notion de liberté est davantage un apport chrétien que gréco-romain. Car le christianisme a révélé dans sa plénitude ce concept en montrant son indissociabilité de l'idée de responsabilité.

[modifier]semaine 41

Arendt.png
Hannah Arendt, auteur libéral classique et libéral conservateur

L'apport majeur de Hannah Arendt est sa réflexion sur la modernité, c'est-à-dire la rupture du fil de la tradition, exposé dans La Crise de la culture. Il s'agit de penser le politique, c'est-à-dire le monde qui existe entre les hommes et sa raison d'être dans le monde contemporain, où il est plus que jamais nécessaire. Ne pouvant rester insensible au monde de son époque, Arendt s'intéressera au totalitarisme et en fera une analyse qui continue à faire autorité, à côté de celle, différente et plus descriptive, de Raymond Aron.

[modifier]semaine 42

Renan.png
Ernest Renan, auteur libéral classique

De son vivant, Renan fut surtout connu comme l’auteur de la populaire Vie de Jésus. Ce livre contient une thèse controversée selon laquelle la biographie de Jésus devait être écrite comme celle de n’importe quel autre homme et la Bible devait être soumise à un examen critique comme n’importe quel autre document historique. Ceci déclencha des débats passionnés et la colère de l’Église catholique.

Renan est resté célèbre par la définition de la nation qu’il donna dans son discours de 1882 « Qu'est-ce qu'une nation ? ». Renan la définit simplement par la volonté de vivre ensemble.

[modifier]semaine 43

Jasay.gif
Anthony de Jasay, auteur Libéral classique et minarchiste

Economiste anglo-hongrois vivant en France, Anthony de Jasay est un représentant contemporain de l'école autrichienne.

[modifier]semaine 44

Kant.gif
Emmanuel Kant, auteur précurseur

Kant définit une égalité "non égalitariste", qui se limite au droit de vivre librement. Il implique en effet la reconnaissance morale, puis juridique, de droits individuels qui assurent à chacun la jouissance d'un espace de juridiction personnelle, où il peut agir sans permission et à l'abri de toute coercition. Mais en calant et protégeant la liberté de chaque individu, ses droits limitent son action souveraine en lui assignant le respect d'une frontière inviolable sous condition expresse de réciprocité généralisée : l'égale liberté des autres. Cette dimension déontologique définit très précisément l'impératif catégorique de l'éthique libérale : chaque individu à un droit exclusif à utiliser ses propres facultés sans être gêné par les autres et un devoir de s'abstenir d'utiliser celle des autres.

[modifier]semaine 45

Royer.gif
Pierre-Paul Royer-Collard, auteur libéral classique

Pour Royer-Collard, la raison conseille d'accorder la monarchie à une partie de l'héritage révolutionnaire. Il pense que la France a besoin d'un pouvoir fort qui ne peut être une assemblée ou un homme sous peine de tyrannie.

Il critique la vision rousseauiste de souveraineté populaire car celle-ci impliquerait l'absence de barrière au pouvoir. Il critique également Montesquieu : ce n'est pas la séparation des pouvoirs qui est souhaitable, c'est leur limitation.

L'autorité doit reposer en le roi. Royer-Collard se méfie du danger pour le roi du système parlementaire : il assigne à l'assemblée, qui ne serait pas représentative, le rôle d'auxiliaire du roi et non de rivale.

[modifier]semaine 46

Royer.gif
Pierre-Paul Royer-Collard, auteur libéral classique

Royer-Collard critique la vision rousseauiste de la souveraineté populaire car celle-ci impliquerait l'absence de barrière au pouvoir. Il critique également Montesquieu : ce n'est pas la séparation des pouvoirs qui est souhaitable, c'est leur limitation.

L'autorité doit selon lui reposer en le roi. Royer-Collard se méfie du danger pour le roi du système parlementaire : il assigne à l'assemblée, qui ne serait pas représentative, le rôle d'auxiliaire du roi et non de rivale.

[modifier]semaine 47

Constant.gif
Benjamin Constant, auteur libéral classique

Soucieux de préserver les acquis libéraux de la Révolution française, Constant cherche également à éviter un retour aux débordements tyranniques de la Terreur. Les individus doivent être protégés contre l'arbitraire gouvernemental par le constitutionnalisme. Contre Montesquieu, il pense que la question importante est moins de savoir "qui gouvernera" que "comment limiter le pouvoir politique".

Il a aussi théorisé la liberté des Anciens (l'exercice collectif de la souveraineté tel qu'il existait dans l'Antiquité, qui ne laissait pas de place aux droits individuels, et qui était de nature politique et collective) par opposition à celle des Modernes (la liberté individuelle).

[modifier]semaine 48

Boudon.gif
Raymond Boudon, auteur libéral classique

Ses principaux thèmes de recherche portent sur des questions de mobilité sociale et de sociologie de l’éducation, de méthodologie et d’épistémologie des sciences sociales, de sociologie de la connaissance, de sociologie des sentiments moraux et des valeurs. Dans Pourquoi les intellectuels n'aiment pas le libéralisme, il explique les racines de la particularité française en matière d'anti-libéralisme.

[modifier]semaine 49

Bohm.gif
Eugen Böhm-Bawerk, auteur libéral classique

Eugen von Böhm-Bawerk (1851-1914) est un économiste autrichien. Il contribua au développement de l'école autrichienne. Il étudia à l'université de Vienne au même instant où Carl Menger publiait les « Principes d'économie politique » en 1871. Sa définition de l' investissement comme « détour de production » resta célèbre. L'idée est qu'on dépense de l'argent et du temps (en machines, en éducation) pour produire plus et mieux.

[modifier]semaine 50

Ryner.png
Han Ryner, auteur anarchiste

Il préconise une libération intérieure et non une révolution sociale, collective et violente. Selon lui, l'individu doit agir pour lui, en se délestant des conditionnements extérieurs, en écoutant ses propres pulsions et besoins et en n'obéissant que lorsque la préservation de son individualité est en jeu.

Pacifiste avant tout, Han Ryner valorise l'objection de conscience et les moyens d'action non violents. Il qualifie d'ailleurs son individualisme d'«harmonique» pour le distinguer des individualismes «égoïstes» ou «doministes» qu’il rejetait au nom de son éthique et de son humanisme.

[modifier]semaine 51

Courier.png
Paul-Louis Courier, auteur anarchiste

Certains l'ont pris à tort pour un écrivain mineur. Grand helléniste, excellent traducteur, il est également un habile épistolier. Mais c'est surtout un terrible polémiste, qui eut le tort d'être libéral et anticlérical, à l'époque du romantisme et du christianisme renaissants. Ses écrits lui vaudront de nombreux procès, des amendes et une peine de prison. Ils seront sans doute la cause de sa mort dans un bois des environs de Véretz, Indre-et-Loire, le 10 avril 1825, abattu d'un coup de fusil.

[modifier]semaine 52

Hume.gif
David Hume, auteur libéral classique

De caractère équilibré et enjoué, ce grand travailleur (1711-1776) faisait preuve de frugalité. La philosophie de Hume est avant tout critique. En ce sens, elle prend place dans le courant d’idées qui, au XVIIIe siècle, ruine les systèmes métaphysiques que le XVIIe siècle avait élaborés, en s’attaquant essentiellement aux deux notions qui en constituaient les fondements : la notion de substance et la notion de cause. Mais on peut aussi considérer Hume comme le fondateur de la philosophie moderne, le précurseur du kantisme et de la phénoménologie.