Thomas Sowell:Des réparations pour l'esclavage ?

De Catallaxia
Thomas Sowell
né en 1930
Sowell.png
Auteur inclassable
Citations
« Les Démocrates sont bien trop dépendants des syndicats d'enseignants pour être capables de briser le monopole de l'école publique, pour éliminer les professeurs incompétents ou même pour insister sur l'apprentissage des bases, au lieu de cette éducation stupide et de cette l'ingénierie sociale d'amateurs que l'establishment adore. »
Galaxie liberaux.org
Wikibéral
Articles internes

Liste de tous les articles


Thomas Sowell:Des réparations pour l'esclavage ?
Des réparations pour l'esclavage ?


Anonyme


article tiré de The Jewish World Review (numéro du 17 juillet 2000)

La première chose à comprendre au sujet des réparations pour l'esclavage est qu'aucun argent ne va être payé. Les personnes qui demandent des réparations savent très bien que rien de ceci ne se produira. Pourquoi demandent-ils quelque chose quand ils savent qu'elle n'aura pas lieu ? Parce que les démagogues eux-mêmes en bénéficieront, même si personne d'autre n'en tire profit. Remuer les injustices historiques est payant pour la publicité et les votes.

Certains disent que le Congrès [américain] devrait au moins présenter des excuses pour l'esclavage. Mais l'esclavage n'est pas quelque chose dont on s'excuse, pas plus qu'on ne s'excuse pour un meutre. On s'excuse pour avoir marché accidentellement sur les orteils de quelqu'un ou pour avoir mis sa télévision trop fort la nuit. Mais, si vous avez un jour réduit quelqu'un en esclavage, aucune excuse ne diminuera votre acte. Et si vous n'avez jamais mis qui que ce soit en esclavage, pour quoi voulez-vous vous excuser ?

L'idée même d'excuses pour quelqu'un d'autre n'a pas de sens, même si c'est une idée qui est devenue à la mode. Un savant a dit un jour que le grand économiste David Ricardo "était au-dessus des phrases mielleuses qui coûtent si peu et qui rapportent tant." Apparemment beaucoup d'autres ne sont pas dans ce cas. La seule chose qui pourrait donner à l'idée de réparations pour l'esclavage un semblant de rationalité est l'hypothèse d'une culpabilité collective, qui passerait de génération en génération. Mais, si nous commençons à utiliser le principe selon lequel les personnes vivant aujourd'hui sont responsables de ce que leurs ancêtres ont fait dans le passé, nous adopterons un principe qui peut détruire toute société, particulièrement une société multi-ethnique comme les Etats-Unis.

Même si nous voulions emprunter cette voie dangereuse, les faits historiques ne correspondent pas aux demandes de réparations. Des millions d'immigrants sont arrivés dans ce pays depuis l'Europe, l'Asie et l'Amérique latine après la fin de l'esclavage. Leurs descendants sont-ils également coupables et doivent-ils payer une somme pour se racheter ? Même à l'époque de l'esclavage, la plupart des Blancs ne possédaient pas d'esclaves. Leurs descendants sont-ils supposés payer pour les descendants de ceux qui en avaient ? Quel est l'effet de tout ceci sur la population noire actuelle ? Quelqu'un est-il dans une meilleure position en étant sujet à des ressentiments et en étant distrait du travail consistant à développer les capacités rentables dans une économie florissante et un monde de haute technologie ?

Les Blancs peuvent ressentir une gêne passagère au sujet des réparations, mais les Noirs - particulièrement les jeunes Noirs - peuvent éprouver de plus grands dommages en perdant leur temps, leur attention et leurs efforts. Quelqu'un suggère-t-il sérieusement que les Noirs aujourd'hui en Amérique seraient mieux s'ils étaient en Afrique ? Si non, alors à quoi rime la compensation ? On affirme parfois que l'esclavage a rendu de grands services au développement de l'économie américaine, dont les autres Américains ont bénéficié, de telle sorte que les réparations seraient un remboursement. Bien que les propriétaires d'esclaves aient bénéficié de l'esclavage, il n'est pas évident du tout qu'il y eut un bénéfice net pour l'économie dans son ensemble, particulièrement si l'on soustrait les coûts énormes de la Guerre civile.

Les gains immoraux de personnes mortes doivent-ils être remboursés par des personnes vivantes qui ne se trouvent pas mieux que si l'esclavage n'avait pas existé ? La région la plus pauvre des Etats-Unis a longtemps été la région où l'esclavage s'est concentré. C'est également le cas au Brésil - et dans l'Europe du 18ème siècle. Les résultats mondiaux de l'esclavage comme système économique sont mauvais. Les propriétaires d'esclaves en ont bénéficié, mais cela ne veut pas dire que l'économie en général en ait bénéficié. Le dernier argument pour la réparation est que, de nos jours, les Noirs ont des revenus plus faibles et des emplois moins rentables que les Blancs à cause de l'héritage de l'esclavage. Ceux qui l'affirment pensent-ils sérieusement que les revenus et emplois des Noirs et des Blancs seraient les mêmes si les Africains avaient immigré volontairement dans notre pays ?

Pages correspondant à ce thème sur les projets liberaux.org :

Des scientifiques qui ont passé des années à étudier les groupes raciaux et ethniques dans tous les pays du monde [Thomas Sowell est un de ces spécialistes. NdT] cherchent encore un pays dans lequel tous les différents groupes auraient des revenus et des emplois identiques. Pourquoi les peuples d'Afrique seraient-ils la seule exception de la planète ? Partout, les groupes diffèrent trop et de trop de façons pour avoir les mêmes revenus.

L'esclavage n'a pas été uniquement appliqué aux Africains. Le mot même "esclave" [slave] vient du nom d'un peuple européen - les Slaves, qui ont été réduits en esclavage pendant des siècles bien avant que le premier Africain fut transporté vers l'hémisphère occidental. Le fait tragique est que l'esclavage a existé sur toute la Terre pendant des milliers d'années. Malheureusement, les démagogues irresponsables existent également depuis des milliers d'années.


Accédez d'un seul coup d’œil aux articles consacrés à Thomas Sowell sur Catallaxia.
wl:Thomas Sowell