catallaxia:Citations du jour/mai

De Catallaxia


[modifier]1 mai


« Soldats ! Retournez vos fusils

Contre nos oppresseurs communs. »

Jean-Paul Alandry
[modifier]2 mai


« Nous autres laissez-fairistes, nous fondons, en dernière analyse, nos convictions sur la logique la plus élémentaire et la plus évidente, et l'absurdité de l'étatisme nous apparaît chaque jour plus choquante : que dire d'autre d'un dogme qui postule essentiellement que la violence agressive peut produire de la valeur et créer de l'ordre quand ce sont les hommes de l'Etat qui s'y livrent ? »

François Guillaumat
[modifier]3 mai


« L'expansion du capitalisme tire ses origines et sa raison d'être de "l'anarchie" politique. »

Jean Baechler, Le capitalisme
[modifier]4 mai


« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »

Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen, 1789, article premier
[modifier]5 mai


« Say est un génie »

Pierre-Joseph Proudhon
[modifier]6 mai


« Je n'ai besoin ni de justification ni de sanction pour être ce que je suis. Je suis ma propre justification et ma propre sanction. »

Ayn Rand
[modifier]7 mai


Les citoyens qui désignent des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux mêmes la loi ; donc ils n'ont pas de volonté particulière à imposer. Toute influence, tout pouvoir leur appartient sur la personne de leur mandataire, mais c'est tout. S'ils dictaient des volontés ce ne serait plus un état représentatif, ce serait un état démocratique.

Sieyès
[modifier]8 mai


  • Carol Malone: Where you gonna go, where you gonna run, where you gonna hide? Nowhere... 'cause there's no one like you left.
  • General Platt: We've learned... it's the race that's important. Not the individual.
  • Major Collins: The individual is always important.

Body Snatchers
[modifier]9 mai


Dans l’ordre complexe de la société, les résultats de l’action des hommes diffèrent grandement de ce qu’ils ont visé [...] les individus, en poursuivant leurs propres fins, qu’elles soient égoïstes ou altruistes, produisent des résultats bénéfiques aux autres hommes, résultats qu’ils n’avaient pas anticipés et qu’ils ignorent même peut-être.

Hayek
[modifier]10 mai


« L'homme est né libre, et partout il est dans les fers. »

Jean-Jacques Rousseau
[modifier]11 mai


«je crois tout bonnement que l'homme est un animal fait pour le travail de corps et de tête qui s'use et se rouille ce qui équivaut à se fatiguer, quand il ne fait rien ; que l'employ de ses organes et de ses facultés fut de se procurer son bien être, que la plus sure voye de ce bien être est de faire bien ou de son mieux, mais surtout de faire»

Victor Riquetti de Mirabeau
[modifier]12 mai


«Tout homme, tant qu'il n'enfreint pas les lois de la justice, demeure en pleine liberté de suivre la route que lui montre son intérêt et de porter où il lui plaît son industrie et son capital, concurremment avec ceux de tout autre homme ou de toute autre classe d'hommes. »

Adam Smith
[modifier]13 mai


« Dans un pays où l'Etat est le seul employeur, toute opposition signifie mort par inanition. L'ancien principe : qui ne travaille pas, ne mange pas, est remplacé par un nouveau : qui n'obéit pas, ne mange pas. »

Léon Trotski, 1937
[modifier]14 mai


«Une monarchie subit les services des puissants en tant qu'elle demeure sous la tutelle aristocratique; mais elle appelle les services des plébéiens en tant qu'elle veut se rendre absolue.»

Bertrand de Jouvenel
[modifier]15 mai


« Plus vous étendez la sphère du pouvoir, plus il se trouve de gens qui y aspirent. La vie va où est la vie. »

Odilon Barrot
[modifier]16 mai


« L'activité de l'Etat dans toutes ses manifestations est limités par un droit supérieur à lui [...] cette limitation ne s'impose pas seulement à tel ou tel organe, elle s'impose à l'Etat lui-même »

Léon Duguit
[modifier]17 mai


« La société est le produit de nos besoins reglés par la raison ; l'Etat est le produit de nos vices. »

Thomas Paine
[modifier]18 mai


« Il s'ensuit qu'aucun homme, aucune fraction de la société, ni même la société entière ne peut, à proprement parler et dans un sens absolu, s'attribuer le droit de faire des lois. »

Benjamin Constant
[modifier]19 mai


« [L'État] représente l'émergence de la contrainte, c'est-à-dire la négation de la liberté. L'Etat est l'ennemi qu'il faut savoir nommer. »

Pascal Salin
[modifier]20 mai


« Vous venez d'entendre ma profession de foi sérieuse et mûrement réfléchie ; quoique très ami de l'ordre, je suis, dans toute la force du terme, anarchiste. »

Proudhon
[modifier]21 mai


« Oui, l'anarchie c'est l'ordre; car, le gouvernement c'est la guerre civile. »

Anselme Bellegarrigue
[modifier]22 mai


« N'attaquez jamais un homme pour les idées qu'il n'a pas ; vous les lui donneriez. »
« Les révolutions commencent par les avocats, mais elles ne finissent pas par eux. »

Pierre-Paul Royer-Collard
[modifier]23 mai


Il est significatif que l'argument le plus courant contre la concurrence consiste à dire qu'elle est aveugle. Il est peut-être opportun de rappeler que pour les Anciens la cécité fut un attribut de la divinité de la justice.

Friedrich A. Hayek
[modifier]24 mai


Les libéraux ne sont pas concernés par le marché, ils sont concernés par les droits, ce qui n'est pas du tout la même chose.

Pascal Salin
[modifier]25 mai


« On n'a pas besoin d'un traité pour commercer librement. »

Murray Rothbard
[modifier]26 mai


« La paternité de l'Etat n'est qu'une fiction dont il est dangereux d'abuser. »

Adolphe Blanqui
[modifier]27 mai


« La tradition n'est pas quelque chose de constant, mais le résultat d'un processus guidé, non par la raison, mais par le succès. »

Friedrich A. Hayek
[modifier]28 mai


« Nos historiens oublient, cachent ou, tout simplement, ne savent pas que l'assurance est en définitive l'une des dernières grandes découvertes de l'homme, l'un des derniers grands progrès technologiques dans le domaine économique et social. Celui-ci tient à ce qu'elle combine des techniques tant juridiques qu'économiques ou mathématiques qui avaient été découvertes antérieurement et qui, comme la propriété, la responsabilité juridique, le contrat ou la prévoyance (l'épargne, financière ou non, la spéculation) avaient fait leur preuve pour accroître le domaine du certain de tout être humain. Il contribue à ce que les individus choisissent de vivre en société, sinon en toute connaissance, du moins en une ignorance réduite. »

Georges Lane
[modifier]29 mai


« Les "idéologies", c'est-à-dire des ensembles de principes, sont devenues généralement aussi antipathiques aux peuples qu'elles l'ont toujours été aux aspirants dictateurs, notamment à Napoléon Ier et à Karl Marx, les deux hommes qui ont donné à ce mot son sens péjoratif moderne. Si je ne me trompe, cette attitude à la mode, de mépris pour l' "idéologie" et pour tous les principes généraux et mots en "isme", est caractéristique des socialistes déçus; ayant été forcés d'abandonner leur propre idéologie à cause de ses contradictions internes, ils en ont conclu que toutes les idéologies doivent être erronées et que pour être rationnel il faut s'en passer. »

Friedrich A. Hayek
[modifier]30 mai


« En dernière analyse, le cours de l’histoire est déterminé par des idées, qu’elles soient justes ou fausses, et par les hommes dont elles inspirent les actes. »

Hans-Hermann Hoppe
[modifier]31 mai


« C'est l'ignorance sociale qui fait la fortune du socialisme. »

Adolphe Blanqui