Ludwig Lachmann:Lachmann et le subjectivisme radical

De Catallaxia
Ludwig Lachmann
1906-1990
Lachmann.gif
Auteur Libéral classique
Citations
« les institutions involontaires qui se développent graduellement comme le résultat intentionnel et imprévisible de la poursuite des intérêts individuels s'accumulent dans les interstices de l'ordre juridique »
Galaxie liberaux.org
Wikibéral
Articles internes

Liste de tous les articles


Ludwig Lachmann:Lachmann et le subjectivisme radical
Lachmann et le subjectivisme radical


Anonyme
Analyse de Catallaxia


L'individualisme subjectiviste sert d'arme critique contre les approches de l'économie considérées comme défectueuses. Lachmann se singularise en utilisant le subjectivisme comme élément d'une relecture critique de l'approche autrichienne elle-même. Le subjectivisme n'apparaît pas comme un fondement établi une fois pour toutes mais comme une caractéristique qui doit être approfondie.

La révolution subjectiviste de Menger par exemple a été, dit Lachmann, incomplète. Le subjectivisme des valeurs (valeur utilité) est fondé chez Menger, souligne-t-il, sur une conception objectiviste des besoins qui renvoie à la condition humaine et sont psysiologiquement enracinés. Avec Mises, le subjectivisme est approfondi car il est étendu aux moyens et aux fins. L'analyse ne peut ainsi s'appuyer que sur des éléments qui sont considérés subjectivement comme des moyens par les individus. De même le subjectivisme des fins empêche de juger des fins et des échelles de préférences individuelles.

On aboutit alors à la troisième étape. Après le subjectivisme des valeurs (Menger), le subjectivisme des moyens et des fins (Mises), l'élargissement s'étend aux anticipations. C'est l'économiste anglais Shackle qui est considéré, malgré son orientation keynésienne, comme le "maître du subjectivisme". Lachmann reprend de ce dernier l'idée d'un futur inconnaissable. L'anticipation, capacité à imaginer des événements futurs, est donc un acte créatif de l'esprit. Cette capacité d'imagination est bien entendu spécifique à chaque individu.

Cette troisième étape, dans laquelle s'inscrit Lachmann, est ainsi celle du subjectivisme de l'esprit actif. Il est composé de deux éléments essentiels : le subjectivisme d'anticipation tire les conséquences du caractère inconnaissable du futur et met en évidence le rôle de l'imagination individuelle dans l'acte de décision ; le subjectivisme d'interprétation relie l'information courante au stock de connaissance possédé par l'individu. D'ores et déjà nous pouvons noter deux conséquences qui découlent de cette perspective.

Pages correspondant à ce thème sur les projets liberaux.org :

D'une part, le problème de l'ignorance ne débouche pas, comme chez Hayek, sur une réflexion qui fait de l'action non consciente, déterminée par l'adoption de règles de conduites, une condition du succès de l'action. L'individu est guidé par une pensée consciente et active. En cela Lachmann est moins proche de Hayek que de Mises. Toutefois il n'insiste pas, comme ce dernier, sur le caractère a priori des catégories de la raison. Il s'intéresse plutôt à la façon dont le composé de pensées qui constitue la connaissance se modifie sous l'effet des informations nouvelles.

D'autre part, le subjectivisme de l'esprit actif rend impossible de relier de manière stricte les anticipations et les interprétations des individus avec les processus économiques et sociaux. Entre un événement qui influence les individus et leurs comportements, le caractère subjectif des anticipations et des interprétations interdit d'établir une relation mécanique. On ne pourra ainsi jamaisdire a priori, par exemple, que la variation d'un prix détermine un type de comportement particulier. Un événement est susceptible de provoquer une pluralité de comportements selon la façon dont les individus les interprètent.

En cela, Lachmann fournit une pensée autrichienne absolument originale.

wl:Ludwig Lachmann

Accédez d'un seul coup d’œil aux articles consacrés à Ludwig Lachmann sur Catallaxia.